Maca

Maca, la force des Incas

Maca Lepidium Meyenii Walp est un tubercule cultivé principalement dans les zones andines péruvienne (Puna), elle a acquis sa popularité mondiale pour ses propriétés aphrodisiaque et pour améliorer la fécondité. On lui prête également des bienfaits sur le système nerveux et des vertus antistress. Sa valeur nutritionnelle, en fait surtout un complément alimentaire exceptionnel.

 

Histoire de la Maca

La Maca était un super aliment sacré au temps des Incas. Son usage était très apprécié par les élites et fessait parti du régime alimentaire de l’Inca et de son entourage.

Du fait de sa zone de culture peu étendue, comprise entre les Andes centrales et l’Altiplano, la Maca est longtemps restée inconnue en Occident. Ce n’est qu’à la fin du XXe siècle qu’elle se fait mondialement connaître pour ses qualités aphrodisiaques .

 

La Maca en phytothérapie

Le bulbe est la partie utilisée en phytothérapie : avec 60 à 75% de glucides, 10 à 14% de protides, 2,2% lipides et 8,5% de fibres, la Maca lutte efficacement contre l’ anémie. Le calcium et le potassium ainsi que les oligo-éléments qu’elle contient sont également fondamentaux (cuivre, fer, manganèse, iode et zinc), tout comme ses acides gras et acides aminés : acide oléique, acide alpha-linolénique, acide palmitique.

L’extrait de méthanol de Maca produirait la molécule (1 R, 3 S)-1-méthyltétrahydro-carboline-3-carboxylique, censée influencer positivement le système nerveux central.

Précautions d’emploi : pour les personnes atteintes de syndrome métabolique, la Maca pourrait augmenter la pression artérielle.

 

Propriétés nutritionnelles de la Maca

Contre la fatigue, l’anémie : valeur nutritive importante.
Pour améliorer les performances sexuelles et la qualité du sperme.
Favorise le bien-être général : combat le stress ou les douleurs de la menstruation.

 

Sources :

Combelles, Pierre-Olivier et Humala-Tasso, Katia Kusiqoyllur. Une culture d’altitude millénaire. Pour la Science n° 311 (septembre 2003) : 25-29.
Humala-Tasso Combelles, Katia, 1997. Approche agro-écologique du Lepidium meyenii (Walpers) dans la région du lac Chinchaycocha – Andes centrales du Pérou. D.E.A. Paris VI-Paris XI-INAPG.
Gonzales GF (2006 a) Effect of short term and long term treatments with three ecotypes of Lepidium meyenii on spermatogenesis in rat . Journal of Ethnopharmacology 103, 448-454.
Valentová K, Buckiová D, Kren V, Peknicová J, Ulrichová J, Simánek V (2006). The in vitro biological activity of Lepidium meyenii extracts. Cell Biology and Toxicology 22, 91-9.
Afssa – Saisine n° 2008-SA-0011 Saisine liée n° 2007-SA-0033.
World Trade Organization. Article 27.3(b), Relationship between the TRIPS Agreement and the CBD and Protection of Traditional Knowledge and Folklore. Communication from Peru. Biodiversity, Traditional Knowledge and Intellectual Property: Peru’s Position in Relation to Disclosure of Origin and Legal Provenance. Geneva, Switzerland: WTO Council for Trade-Related Aspects of Intellectual Property Rights. June 8, 2005